---

---
Home / News / LES PRODUCTEURS DE CACAO EXIGENT LE PAIEMENT DU DIFFERENTIEL DE REVENU DECENT PAR LES INDUSTRIELS ET LES CHOCOLATIERS
A+ R A-

LES PRODUCTEURS DE CACAO EXIGENT LE PAIEMENT DU DIFFERENTIEL DE REVENU DECENT PAR LES INDUSTRIELS ET LES CHOCOLATIERS


Le Jeudi 03 Décembre 2020 s’est tenu à la mairie de Yamoussoukro, une importante rencontre dexplication entre le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, KONE Brahima Yves et les producteurs de cacao à la demande de ces derniers.

En effet, inquiets des rumeurs persistantes faisant état de la réticence de certains chocolatiers et industriels à payer le Différentiel de Revenu Décent (DRD), les organisations de producteurs de cacao FOPCC, APOPAM, ANACACI et FNFP-CC (femmes productrices) ont souhaité une rencontre d’échanges avec Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao.

 

Ce fût donc l’occasion pour le Directeur Général KONE Brahima Yves de faire la genèse du Différentiel de Revenu Décent de 400 Dollars par Tonne obtenu en 2019 en faveur des producteurs grâce à la coopération Côte d’Ivoire-Ghana dans le secteur du cacao.

 

Notons que ce différentiel rentré en vigueur pour la campagne principale de commercialisation du  2020_2021 ouverte le 1er Octobre dernier par le Président de la République Alassane OUATTARA a permis de fixer le prix rémunérateur de 1000 F CFA par Kilogramme de cacao bord champs.

Révoltés par la réticence de certains industriels et chocolatiers à payer le DRD soit un bonus d’environ 232 F CFA par kilogramme aux producteurs, les différentes organisations de producteurs, ont produit un communiqué final à l’issue de la rencontre.

 

Les producteurs décident donc : de suspendre leur collaboration aux programmes de durabilité et de certification avec les chocolatiers et industriels qui s’opposent au paiement du DRD; réaffirmer leur soutient sans réserve au Conseil du Café-Cacao et au  Ghana Cocoaboard qui mettent tout en œuvre pour lever toutes les difficultés liées à la mise en œuvre du DRD.

Un comité de suivi du DRD composé des représentants des différentes organisations de producteurs de cacao sera mis en place incessamment selon eux afin de défendre leur intérêts et de garder mobilisés leurs pairs pour les actions à venir.

Voir les photos